Kanu Equipment

Author: Talooma

Liebherr remporte deux German Design Awards pour ses machines de terrassement

By / Uncategorized / Comments Off on Liebherr remporte deux German Design Awards pour ses machines de terrassement

Liebherr a reçu le German Design Award 2018 dans la catégorie Excellent Product Design pour son chariot télescopique T46-7 et ses chargeuses sur pneus XPower® L 550 à L 586. Les juges experts ont été impressionnés par la visibilité optimale et l’aspect dynamique du chariot télescopique, ainsi que par la conception intelligente et fonctionnelle des chargeuses sur pneus XPower. Le German Design Award est l’un des concours de design les plus reconnus au monde.

Le German Design Award établit les normes les plus élevées en matière de sélection des lauréats. Plus de 5 000 soumissions sont observées au cours d’une séance d’évaluation de deux jours. Le télescopique T46-7 et les grandes chargeuses sur pneus XPower ont réussi à impressionner le jury d’experts et ont reçu ce prix prestigieux. En lançant un regard sur le modèle T46-7, Liebherr a présenté l’un de ses huit nouveaux modèles de chariots télescopiques qui sont maintenant disponibles dans un total de 26 versions différentes. Avec les prix iF et Red Dot déjà en poche, le German Design Award est le troisième prix de design le plus prestigieux décerné à la dernière génération de chargeuses sur pneus Liebherr.

Le chariot téléscopique T46-7 a séduit le jury d’experts grâce à sa visibilité optimale et son allure dynamique.

Chariots télescopiques Liebherr: visibilité optimale avec une apparence dynamique

Les exigences spécifiques à l’application exigées par les opérateurs de chariots télescopiques ont abouti aux critères de conception définitifs pour les nouveaux chariots télescopiques Liebherr. Les développeurs de Liebherr ont mis l’accent sur la création d’une visibilité optimale ainsi que sur un fonctionnement intuitif et pratique.

Le design global de la machine visait à assurer une visibilité maximale de la charge à l’avant pour améliorer la productivité, ainsi que le côté et l’arrière, pour une sécurité maximale. Ceci a été principalement réalisé grâce au point de pivotement très bas de la flèche télescopique, ainsi que les côtés inclinés du manipulateur et un capot moteur qui suit la ligne de visée. Grâce à son pare-brise continu et à sa grille interne ROPS / FOPS profilée, adaptés à la ligne de visibilité de l’opérateur, le design de la cabine contribue également à assurer une visibilité maximale de la charge.

En termes de design, un accent supplémentaire a été mis sur le fonctionnement intuitif, le confort et l’ergonomie. Le joystick 5-en-1 des modèles Value et le joystick multifonctions des modèles S permettent de réaliser toutes les fonctions de travail essentielles avec un seul bras. Cela signifie que la main gauche reste fermement attachée au volant, ce qui est important pour garantir un travail sûr et efficace.

Design intelligent et fonctionnel: les grandes chargeuses sur pneus XPower remportent le German Design Award 2018.

XPower grandes chargeuses sur pneus: où performance et design se rencontrent.

Les chargeuses sur pneus XPower diffèrent des chargeuses sur pneus conventionnelles non seulement par leur technologie innovante mais également par leur design. La phase de développement du design s’est concentrée sur un aspect puissant et particulièrement sur la fonctionnalité et la convivialité pour les usagers. Même à première vue, il est clair de voir les proportions dynamiques des chargeuses sur pneus XPower et les éléments de design modernes, qui sont visibles depuis le bras de levage, jusqu’à la cabine confort, en passant par l’arrière. Les silhouettes semblent compactes; même en restant immobile, elles créent une impression d’innovation et de puissance.

L’extrémité arrière est caractérisée par des lignes prononcées, qui non seulement paraissent esthétiques mais offrent également des avantages fonctionnels. Le capot conique du moteur offre au conducteur une visibilité maximale vers l’arrière et augmente la sécurité à proximité immédiate de la chargeuse sur pneus. Liebherr installe des composants lourds tels que le moteur à la partie arrière, évitant ainsi tout contrepoids supplémentaire. Cette répartition idéale du poids permet des charges de basculement élevées et une capacité de manipulation accrue par heure de fonctionnement.

Le radiateur est situé directement derrière la cabine de l’opérateur, qui la zone la plus propre sur une chargeuse sur pneus. De cette façon, le système de refroidissement peut prendre de l’air sans poussière, ce qui garantit une performance de refroidissement constante et fiable. Ce design intelligent réduit le besoin de maintenance, ce qui augmente la disponibilité de la machine.

Des détails sophistiqués s’intégrant harmonieusement dans l’apparence de la chargeuse sur pneus facilitent l’entretien de l’opérateur de la machine. Le capot du moteur s’ouvre vers l’arrière, ce qui permet un accès sans entrave au moteur pour tous les travaux de maintenance. Une plate-forme est incorporée dans le capot pour un travail confortable et sûr. Les points de maintenance les plus importants se trouvent à proximité de la cabine et sont ainsi plus facilement accessibles. Le réservoir de carburant et le réservoir hydraulique sont à proximité, ce qui facilite le ravitaillement. Un marchepied dans la cabine facilite le nettoyage du pare-brise et sert également à maintenir la porte du conducteur en position.

Version traduite. Lire la version originale ici.

Cérémonie de Remise de Prix ” Diamond Minds”

By / Uncategorized / Comments Off on Cérémonie de Remise de Prix ” Diamond Minds”

Kanu Equipment a célébré le succès d’un autre exercice financier lors de sa cérémonie annuelle de remise des prix, qui s’est tenue le 11 juillet 2018, à Elephant Hills, Victoria Falls, au Zimbabwe.

Parmi les invités d’honneur, on pouvait compter les représentants d’Adenia et de Phatisa ainsi que des fournisseurs internationaux. Le PDG de Kanu Equipment, M. Stephen Smithyman, a prononcé un discours inspirant après la projection de la vidéo de motivation de ‘Diamond Minds’.

La cérémonie a débuté avec l’annonce des nominations très attendues pour le Prix du Little Bird. «Le Prix du Little Bird récompense les membres du personnel pour leur courage, leur dévouement et leur détermination, ainsi que pour leur respect des valeurs de notre marque. Grâce à ces valeurs, nous sommes en mesure de tenir notre promesse «Expérience the Support», en offrant l’excellence du service et le soutien à nos clients et collègues.

Les nominés de cette année ont été reconnus pour leur travail acharné, leur intégrité, leur attitude agréable et leur dévouement à aller au-delà de leurs devoirs :

  1. Tendai Tembo (Zimbabwe)
  2. Zara Rubenstein (Zimbabwe)
  3. Moffat Enapu (Botswana)
  4. Queen Malesela (Botswana)
  5. Keresepe Lebetwa (Botswana)
  6. Christopher Mengo (Tanzanie)
  7. James Kibogo (Kenya) (Nominé 2017)
  8. Zena Juma (Kenya)
  9. Raoul Tatchou (Cameroun)
  10. Viviane Mapakoud (Congo)
  11. Marie Anderson (Côte d’Ivoire)
  12. Vafie Tarawally (Sierra Leone)
  13. Mohamed Marrah (Sierra Leone)
  14. Sheilk Sheriff (Libéria)
  15. Sampson Offei (Ghana)
  16. Josias Machaba (Afrique du Sud)

Les directeurs généraux des 13 pays étaient présents pour accepter les trophées en diamant au nom de leurs candidats.

Des certificats ont également été remis aux membres du personnel suivants en reconnaissance de leur Contribution Significative tout au long de l’année;

  1. Warren Mukundo (Zimbabwe)
  2. Tonderai Masikati (Zimbabwe)
  3. Mosimanegape Kebopetswe (Botswana)
  4. David Legge (Tanzanie)
  5. Calisile Mcanyana (Sierra Leone)
  6. Jean Ouattara (Côte d’Ivoire) (Nominé 2017)

Le Prix Honorifique du Little Bird a été décerné à Delyse van Breda cette année et des prix spéciaux ont été remis à Allan Dunsmuir et Colin Koch en reconnaissance de leur Contribution Significative au groupe tout au long de l’année.

Des prix additionnels ont été remis pour saluer le travail exceptionnel de différentes filiales en termes de performance et de développement de marché ;

  1. Meilleur Revendeur de Pièces de Rechange de l’Année: Ghana
  2. Meilleur Revendeur de Pièces de Rechange dans un Marché en Développement: Namibie
  3. Meilleur Support Technique de l’Année: Botswana
  4. Meilleur Revendeur d’Equipement de l’Année : Botswana
  5. Meilleur Revendeur d’Equipement dans un Marché en Développement: Kenya
  6. Meilleure Location de l’Année: Sierra Leone
  7. Meilleur Concessionnaire de l’Année: Sierra Leone

En outre, nos fournisseurs internationaux ont démontré leur soutien à l’équipe de Kanu Equipment en remettant des prix additionnels.

Félicitations à tous les nominés et gagnants, nous avons hâte de voir de nouveaux participants dans l’année à venir!

 

Focus sur la Tanzanie

By / Uncategorized / Comments Off on Focus sur la Tanzanie

Article publié dans Tanzania in Focus, Avril 2018.

Dans un entretien avec Krest Publications, le directeur général de Kanu Equipment Tanzania, M. Russell Cleminshaw, a expliqué la stratégie de l’entreprise pour soutenir la croissance du vaste secteur agricole de la Tanzanie.

Quand avez-vous commencé vos activités en Tanzanie?

Nous avons commencé en juin 2017, partant d’une base zéro ; sans locaux, personnel ou véhicules.

Wow! Ça ne fait même pas encore un an ! Qu’avez-vous réussi à réaliser en si peu de temps?

Nous avons eu la chance de recruter une petite équipe expérimentée et ayant une bonne maîtrise de la Tanzanie. Ces collaborateurs nous ont aidés à jeter les bases de notre business très rapidement.

Notre siège social a commandé une gamme de petits tracteurs (de 55 à 95 CV) et nous nous sommes immédiatement mis au travail pour explorer les marchés appropriés.

Qu’avez-vous découvert lors de votre exploration du marché?

Nous avons été surpris de trouver un territoire aussi vaste dans un pays aussi avancé dans son développement agricole.

Imaginez 9 450 000 hectares, dont 60 000 d’eau, un mélange intéressant de zones bio, une population de 45 millions de personnes et un taux de croissance de 2,9% par an.

80% de la population est engagée dans l’agriculture, bien que dominée par de petites exploitations familiales. Ces agriculteurs dominent néanmoins l’économie et contribuent pour 40% au PIB.

Le gouvernement joue son rôle en aidant ces agriculteurs, principalement de subsistance, à développer leurs entreprises.

Les récentes réformes ont inclus la libéralisation de la vente des cultures, la formalisation de l’approvisionnement en intrants agricoles et l’aide aux sociétés pour rejoindre la révolution.

Le lancement du Centre d’Investissement Tanzanien et, plus récemment, d’une banque gouvernementale axée sur les agriculteurs, leur a permis de réaliser des améliorations significatives dans leurs activités.

La Tanzanie ne produisait en moyenne que 8 kg d’engrais par hectare, alors que la moyenne mondiale dépassait les 100 kg. Ces chiffres se sont améliorés avec les années,  favorisant ainsi la capacité de croissance du pays.

Les pertes après récolte (initialement de l’ordre de 40%) sont à la baisse. Le pays a connu une croissance régulière au cours des dernières années, préparant sans le savoir le terrain pour le lancement de la marque Case IH en Tanzanie.

Sur quoi avez-vous mis l’accent pour faire fonctionner l’entreprise?

Notre modèle d’affaires est basé sur le service. Notre personnel a reçu la formation nécessaire sur les produits et est motivé à promouvoir la valeur fondamentale de  l’entreprise, qui est l’excellence du service,  pour répondre aux besoins de nos clients partout où ils opèrent.

Case International continue à nous soutenir, en nous informant des nombreuses facettes de CASE IH. Par exemple, une formation technique a été dispensée à Dar es-Salaam en août 2017.

Par ailleurs, le personnel principal a été envoyé en Afrique du Sud pour suivre une formation avancée sur la gamme complète de tracteurs et d’accessoires. Ils ont été initiés à la philosophie Case grâce à des ateliers de groupe et des démonstrations pratiques de toute la gamme d’équipements.

De plus, un programme complet de formation sur les pièces a été réalisé en janvier 2018 à Arusha pour nous permettre d’appliquer en toute confiance notre philosophie « Experience the Support », à notre liste croissante de clients.

Nous avons obtenu des résultats de ventes satisfaisants dans la catégorie des petits tracteurs et impressionnons constamment notre clientèle croissante.

Kanu Equipment a déjà réalisé beaucoup de choses en un court laps de temps. Quels sont vos plans pour l’avenir ?

Nous sommes prêts à entrer dans le secteur des gros tracteurs. Notre équipe technique se rendra au Brésil pour une formation plus tard cette année, qui consolidera notre service de support dans cette catégorie.

Nos nouveaux locaux, situés sur la route principale menant à l’aéroport de Dar es-Salaam, accroîtront notre visibilité et permettront aux clients de s’imprégner plus facilement de la marque.

Notre plan est de réduire le coût du développement agricole en Tanzanie, en rendant les pièces de rechange et la maintenance plus disponibles et accessibles.

Nous sommes convaincus qu’en entretenant nos relations avec les agriculteurs locaux, nous contribuerons à l’extension de leurs opérations commerciales. Nous ne croyons pas que la relation se termine une fois le tracteur vendu. Ces hommes et ces femmes seront le socle de notre croissance en Tanzanie et nous sommes déterminés à soutenir leurs efforts sur le long terme.

Quel est le niveau d’implication du gouvernement?

Je peux vous assurer que le gouvernement est déterminé à développer ce secteur. Nous avons entamé des discussions générales avec eux et participerons aux principaux salons agricoles qui auront lieu chaque année en août. Nous avons été assurés du plein soutien de Case IH à cet égard et espérons que ces salons nous amèneront assez rapidement à un niveau supérieur.

Des initiatives telles que SAGOT (Initiative Publique Privée du Corridor Sud) seront de plus en plus au centre de notre plan d’affaires. Nous sommes impatients de collaborer avec Case IH pour contribuer à cette campagne et d’autres afin de faire évoluer l’agriculture.

Qu’en est-il de la formation pour les propriétaires?

Nous travaillons avec Case IH à l’élaboration d’un programme de formation pratique pour les nouveaux agriculteurs qui possèdent notre équipement dans leur région. Nous offrons déjà une formation «pratique» à la livraison sur la mise en service de nouvelles unités.

Nous sommes conscients que les paysans (qui travaillent dur pour acquérir leur premier tracteur) ne doivent pas être délaissés après la vente … notre philosophie d’entreprise est complètement contraire à cela.

Nous sommes ravis de travailler avec les communautés agricoles locales et de les voir grandir de jour en jour. Nous comptons faire une différence et notre succès sera célébré comme le leur.

PHATISA REALISE UNE CESSION PARTIELLE DE KANU ET RECOLTE 20 MILLIONS US$ DE CAPITAL D’EXPANSION AVEC ADENIA

By / Uncategorized / Comments Off on PHATISA REALISE UNE CESSION PARTIELLE DE KANU ET RECOLTE 20 MILLIONS US$ DE CAPITAL D’EXPANSION AVEC ADENIA

Phatisa réalise une sortie partielle réussie de Kanu Equipment Limited (Kanu) et lève 20 millions de dollars supplémentaires de capital d’expansion via Adenia pour accélérer le plan de croissance agressif de Kanu

Kanu est spécialisée dans la fourniture d’équipement de marque, la distribution de pièces de rechange de haute qualité et la prestation de services de réparation et d’entretien fiables. Sous la propriété de Phatisa, Kanu a mené une stratégie d’expansion à travers l’Afrique sub-saharienne et l’entreprise opère maintenant dans 13 pays, desservant les industries de l’agriculture, la construction et minières. L’entreprise a également réalisé une croissance organique exceptionnelle en attirant de nouveaux clients attirés par les marques d’équipement de renommee internationales (Liebherr, Bell Equipment, Case IH) representees par Kanu, et en offrant un niveau supérieur de service à la clientèle et de soutien.

« Phatisa a été un investisseur actif et dynamique qui partage la vision de Kanu, qui est de devenir un véritable revendeur d’équipement panafricain. L’entreprise continuant d’évoluer, le capital supplémentaire permettra à l’entreprise de réaliser cette vision », a commenté Stephen Smithyman, President-Directeur General – Kanu.

Les marques d’équipement haut de gamme de Kanu et son orientation client différencient l’entreprise de ses concurrents. Cela a donné à l’entreprise une forte part de marché et facilité son expansion géographique sur de nouveaux territoires intéressants, notamment le Kenya, la Tanzanie et la Namibie.

En peu de temps, nous avons aidé Kanu à devenir un acteur dominant dans l’industrie de l’équipement en Afrique. Nous considérons ce co-investissement non seulement comme une démonstration de la formidable expansion de Kanu, mais aus si comme un engagement à travailler ensemble avec un investisseur très réputé et créateur de valeur pour réaliser notre plan de croissance agressif.

Stuart Bradley, Managing Partner de Phatisa: «Il est encourageant de pouvoir conclure un autre co-investissement et démontrer les avantages de la collaboration avec d’autres investisseurs. La sortie partielle entérine notre thèse initiale d’investissement dans Kanu et c’est un bon signal pour les investisseurs potentiels dans notre  Fonds Alimentaire Phatisa 2 à la recherche d’opportunités de ce genre.

Standard Bank et Bowmans ont fourni des services de financement d’entreprise et de conseil juridique à Phatisa et à Kanu Equipment pour cette transaction.

Soutenir l’industrie minière en Afrique

By / Uncategorized / Comments Off on Soutenir l’industrie minière en Afrique

Article publié dans l’édition de Janvier 2017 de African Review.

Liebherr_KanuEquipment_Feb2018

Kanu Equipment est spécialisé dans la distribution de matériel de terrassement, d’exploitation minière et agricole, et de construction routière de qualité. C’est l’un des plus grands distributeurs pour les grands noms comme Liebherr et Bell Equipment, opérant sur les marchés de l’Afrique de l’Est, de l’Ouest et du Sud. Fondée il y a cinq ans par le Président-Directeur Général Stephen Smithyman, le groupe a doublé son chiffre d’affaires chaque année depuis. Compte tenu de la baisse des prix des produits de base et de l’incertitude financière mondiale au cours de cette période, cela peut être considéré comme un succès.

Pour l’année se terminant en juin 2018, le chiffre d’affaires de l’entreprise devrait atteindre environ 80 millions de dollars US.

Essentiellement, Smithyman explique que le plan de réussite a été assez simple: soutenir les clients à chaque étape du processus.

«Nous croyons qu’en apportant un appui solide, nous pouvons réduire le coût des activités de nos clients et faire en sorte que leurs machines soient plus productives, ce qui améliore le rendement de nos clients et leur permet d’obtenir un meilleur coût par tonne exploitée ou déplacée. C’est la philosophie qui est au centre de notre organisation. ”

Cette éthique est également ancrée dans le nombre croissant d’employés de l’entreprise (maintenant 570 personnes), depuis les équipes de direction jusqu’à chaque individu.

Bien que les ressources humaines soient au cœur du succès de toute organisation, Kanu a aussi l’avantage de travailler avec des marques de pointe. Smithyman soutient que la société a été fondée sur l’intégrité et ne distribue que des marques de qualité avec l’appui OEM nécessaire pour répondre rapidement aux besoins des clients. Kanu Equipment distribue d’autres marques telles que Case, Wirtgen, etc.

Marchés principaux

L’entreprise est maintenant bien établie à travers de vastes régions du continent.

Dans le secteur agricole, c’est un acteur dominant. En représentant Bell et Case, elle détient une part de marché dominante dans l’industrie de la canne à sucre.

“Notre partenariat avec Bell et Case Agriculture est évidemment très important pour nous car nous avons beaucoup de clients dans le secteur agricole en Afrique de l’Ouest et de l’Est”, explique Smithyman. “Nous avons beaucoup de clients qui sont de grands acteurs dans le développement de l’agriculture en Afrique et nous sommes des experts en termes d’appui de ces clients. Bell et Case ont été fondées sur la production d’équipement de pointe pour soutenir le secteur agricole et ils ont des produits convaincants que nous représentons. ”

En ce qui concerne l’exploitation minière, Kanu travaille en étroite collaboration avec Liebherr et Bell Equipment, ainsi que sur d’autres marchés avec Wirtgen dans la construction routière. L’industrie minière a également joué un rôle important dans la croissance de Kanu. «Nous sommes le plus grand concessionnaire minier indépendant Liebherr en Afrique. C’est un produit de pointe, nous avons donc de gros clients dans des endroits comme le Botswana et la Namibie, où nous sommes très fiers de les représenter. ”

En dehors de l’Afrique australe, l’entreprise maintient également une forte empreinte en Afrique de l’Ouest, au Ghana, au Liberia et en Sierra Leone, et soutient des acteurs clés en Afrique de l’Est, notamment le secteur minier en Tanzanie.

 Potentiel minier

De manière significative, Smithyman voit une marge de croissance dans les années à venir, à la fois sur ces marchés clés et potentiellement sur d’autres. “Nous avons une entreprise au Zimbabwe et nous pensons qu’avec le nouveau gouvernement, cela sera très bon pour l’investissement étranger – alors je pense qu’il y aura des opportunités intéressantes là-bas.

Kanu explore également actuellement le potentiel de la République Démocratique du Congo. Il vise également d’autres nouveaux marchés, notamment l’Ouganda et les îles de l’océan Indien: Madagascar, Maurice et la Réunion

«Notre plus grande plate-forme minière se trouve au Botswana, avec Debswana, et il y a de très gros projets à venir – peut-être deux ou trois régions diamantifères, et nous sommes très excités à ce sujet.»

Smithyman cite également de nouveaux prospects aurifères en Namibie, ainsi que des projets de cuivre et d’uranium que l’entreprise étudie actuellement. “Nous croyons que ce sera un pays très fort pour nous à l’avenir.”

En Afrique de l’Ouest, l’or continuera de stimuler les développements en Sierra Leone, en Côte d’Ivoire et au Libéria, où il y a aussi une activité minière qui commence à progresser.

De même, la Tanzanie représente un marché important pour les activités minières, tandis que le Kenya dispose d’un potentiel inexploité car il cherche à développer davantage sa propre industrie.

Confidence high

Tandis que la croissance régulière du chiffre d’affaires au fil des ans souligne la stratégie fructueuse de Kanu, il y a tout lieu de croire que plus de bonnes choses attendent cette entreprise.

Kanu a grandi et évolué – en taille, en stature et en réputation – depuis sa création, même pendant les périodes économiques plus difficiles, démontrant une résilience inébranlable et sans aucun doute un leadership intelligent.

“Nous sommes très optimistes quant aux perspectives de l’entreprise pour les trois ou quatre prochaines années”, ajoute Smithyman. «Nous avons développé nos activités au pire moment, je crois, alors maintenant nous avons une bonne équipe de direction en place pour bien faire et profiter de certains développements positifs dans le secteur minier. L’agriculture est plus stable, mais nous croyons que la croissance et la démographie des pays où nous opérons nous permettront de nous développer davantage au cours des prochaines années. ”

Et un changement dans le paysage politique de l’Afrique pourrait être de bon augure pour le continent. Smithyman cite la récente transition du pouvoir au Zimbabwe et, en effet, le nombre d’élections démocratiques en Afrique au cours des deux dernières années – le Ghana, le Liberia et le Kenya – qui se sont déroulées pacifiquement.

C’est quelque chose qui n’aura pas échappé aux investisseurs étrangers, désireux de libérer le potentiel incontesté de l’Afrique, mais peut-être contrarié parfois par la politique complexe.

“Pour moi, c’est un changement fondamental”, déclare Smithyman, “et cela ne peut être que positif pour les affaires.”

 

Kanu Equipment: Experience the Support!

By / NOTRE BLOG / Comments Off on Kanu Equipment: Experience the Support!

L’équipement lourd va de pair avec l’industrie minière et de la construction, mais c’est le secteur agricole qui a un besoin en mécanisation pour soutenir la production alimentaire mondiale. En tant que l’un des premiers secteur à avoir nécessité le développement de la mécanisation, l’agriculture reste une composante essentielle et rentable de l’industrie dans son ensemble et ce dans le monde entier. Sur l’ensemble du continent africain, l’agriculture fournit un moyen de subsistance pour beaucoup, la plupart étant des petites et moyennes entreprises qui comptent largement sur le soutien de leurs coopératives pour optimiser leur potentiel. Kanu Equipment a été bien accueilli sur ces marchés grâce à son engagement à fournir le soutien indispensable pour une production optimale. Continue reading

Kanu Equipment: Experience the Support!

By / NOTRE BLOG / Comments Off on Kanu Equipment: Experience the Support!

Quand une entreprise loue ou achète des équipements, son but est de résoudre un problème avec celui-ci. Les pannes dues à des problèmes mécaniques entraînent des coûts supplémentaires pour l’exploitation et des frustrations sur le site de travail. Continue reading

Kanu Equipment: Le Travail Acharne Paie

By / Uncategorized / Comments Off on Kanu Equipment: Le Travail Acharne Paie

Article publié dans l’édition de Décembre 2017 de Endeavour Magazine

liebherr-xpower-wheel-loader-l586-300dpi

Quand une entreprise loue ou achète des équipements, son objectif est trouver la meilleure réponse à son besoin avec celui-ci. Les pannes dues à des problèmes mécaniques entraînent des coûts supplémentaires pour l’exploitation et des frustrations sur le site de travail.

Le soutien est le catalyseur des opérations de maintenance, et c’est ce qui fait de Kanu Equipment un partenaire de choix. Dans la location d’équipement, un service et une maintenance efficaces des machines garantissent la satisfaction client, mais en Afrique, cela a toujours été un souci pour l’industrie. Kanu Equipment a comblé cette lacune avec maîtrise, sécurisant ainsi son avancée vers la réussite. La raison d’être de Kanu est de fournir un équipement fonctionnant de manière optimale à plein temps. Nous avons rencontré le fondateur et PDG de l’entreprise, Stephen Smithyman, pour parler des derniers développements de Kanu et ce qui différencie cette entreprise de la concurrence, lui assurant une place de leader.

Pour une jeune entreprise, Kanu Equipment a déjà une réputation positivement reconnue. Essentiellement, Kanu Equipment a réalisé que son principal facteur de différenciation avec la concurrence était de prouver l’excellence de son soutien aux clients. Grâce à son dévouement au service, cette entreprise créée il y a cinq ans s’est rapidement taillé une place de choix dans le secteur de la location d’équipement au sein des secteurs primordiaux en Afrique, notamment l’agriculture, la sylviculture, les mines, le terrassement, la construction et la construction routière. Lorsque vous travaillez dans certains des endroits les plus reculés d’Afrique, cet appui peut littéralement sauver vos opérations, et la loyauté retournée à Kanu Equipment par ses clients en est la meilleure preuve.

Kanu a compris qu’une bonne relation avec les clients mène à la fidélité des marques envers l’entreprise. Ce soutien aux clients est finalement ce que les fabricants recherchent. L’excellence du service à la clientèle amène ceux-ci à préférer les entreprises partenaires  capables de fournir le meilleur niveau de SAV, et la capacité à distribuer leurs marques dans les meilleures conditions. Kanu Equipment a noué de solides relations avec plusieurs grands fabricants d’équipements : Bell, Liebherr et Wirtgen, ceux-ci se concentrant principalement sur les secteurs de la construction et de l’exploitation minière, sans oublier Case IH, fournisseurs d’équipements agricoles et forestiers haut de gamme. Les relations privilégiées de Kanu avec ces marques leur permettent d’offrir un accès à ces équipements de renommée mondiale,  une offre conséquente de pièces de rechange est aussi assurée. Cela permet de fournir une assistance à la maintenance et un stock en consignation au sol afin de garantir un fonctionnement optimal de l’équipement et de réduire au minimum les temps d’arrêt.

« Notre mission est de réduire le coût d’exploitation de nos clients. Cela est en partie possible grâce au soutien que nous fournissons. Notre slogan étant «Experience the Support » c’est en nous attachant sans relâche à être digne de celui-ci que nous nous différencions en apportant un soutien à nos clients dans les zones difficiles où ils opèrent », déclare Stephen Smithyman.

La possibilité d’avoir accès à des pièces de rechange sur place peut faire la différence entre un problème mineur et un retard coûteux. Cela est vrai partout, mais particulièrement dans certains des endroits les plus éloignés ou nos clients Africains opère. « Nous entretenons une relation très forte et mutuellement bénéfique avec tous nos fournisseurs et nous maintenons cette relation en retournant un service d’excellence sur le terrain.» Auparavant, les clients africains n’avaient d’autre choix que de compter sur eux-mêmes. De nombreux marchés africains fonctionnent encore avec ce modèle axé sur la vente oubliant le service à la clientèle. Une fois l’équipement vendu, tout problème devient celui des clients. “Ceci a fondamentalement changé maintenant, le monde étant devenu un endroit plus petit les clients y ont besoin d’un appui de premier ordre. Les entreprises doivent s’adapter à cela ou elles perdront leur crédibilité. »

L’entreprise a démarré au Congo, suivie d’une expansion en Côte d’Ivoire, au Botswana et au Zimbabwe. Au cours d’une période de huit mois, le Ghana, le Libéria et la Sierra Leone ont suivi. «Nous avons commencé dans les pays les plus difficiles et nous y sommes frayés un chemin. » C’est lors d’un voyage au Congo que l’idée est venue à Stephen Smithyman ayant lui-même rencontré des difficultés pour trouver du matériel à louer pour un projet d’exploration minière. “Ayant besoin un bulldozer à louer, nous n’arrivions pas à en trouver un et quand nous l’avons finalement fait, le prix de location était vraiment prohibitif. »

«Ce qui m’a initialement motivé à démarrer l’entreprise, est le réel manque de soutien aux entreprises utilisant ces machines. L’opportunité commerciale s’est présentée quand j’ai réalisé que si nous pouvions fournir une assistance et un service supplémentaires à nos clients, nous réussirions. Ce qui me motive aujourd’hui, c’est les 570 personnes  que nous employons à travers 14 pays, ceux-ci travaillent très souvent dans des conditions difficiles. C’est la motivation de ces gens qui me poussent à continuellement développer cette entreprise afin que leurs vies et celles de leurs familles puissent être améliorées. Ils gardent les machines sur pieds malgré les conditions éprouvantes, afin d’apporter ce plus à nos clients et cela, j’en suis convaincu, participera à l’évolution de la mécanisation en Afrique. »

Les éloges de Stephen Smithyman à l’égard de ses employés sont méritées. Le nom Kanu est inspiré d’un vieux conte africain ‘Kanthu N’khama’, qui raconte l’histoire d’un petit oiseau courageux et ingénieux qui vole dans une forêt sombre et redoutable, où il surmonte des défis afin d’en ressortir plus sage et plus résistant. La morale de l’histoire est que le travail acharné paie,  et c’est cette éthique qui est ressentie dans toute l’entreprise depuis les décisions opérationnelles et les plans d’expansion jusqu’aux choix quotidiens de ses employés.

Le dévouement de Kanu l’a poussé à des actes de service quasiment héroïques,  tout en élargissant ses territoires d’opérations, Kanu est passé par plusieurs d’entre eux qui étaient confrontés à la crise du virus Ebola. Au lieu de reculer et de laisser leurs clients sans soutien, ils ont résisté à la pression. Allant au-delà de leurs devoirs ils sont restés, Kanu a prouvé qu’elle considère ses clients comme une famille et que sa promesse de fournir un soutien est tenue quel qu’en soit le prix. «Nous avons montré à nos clients que nous étions prêts à les soutenir même en pleine crise. Beaucoup de nos employés ont mis leur vie en danger pour assurer ce soutien. »

En dépit d’inévitable accroc, la loyauté de Kanu Equipment envers ses clients lui a valu son succès dans tous les marchés où elle s’est installée. «Certains marchés sont très nouveaux pour nous, alors que d’autres marchés comme le Botswana ont des relations clients plus établies. Nous avons eu beaucoup de succès dans différent pays, mais avec un objectif constant : représenter des marques de qualité et fournir un service client sans reproche. En plus de diffuser ces marques de renommée mondiale sur le terrain dans toute l’Afrique, l’entreprise a également une présence physique en Europe, pour atteindre les décideurs de grands groupes industriels. De nombreuses entreprises qui opèrent en Afrique ont des Agence d’achat en Europe. Notre équipe de vente en Suisse rencontre donc ces clients clés qui souhaitent travailler avec nous dans des territoires où Kanu Equipment n’est pas actuellement présent. »

Ce contact direct est important et Kanu Equipment est constamment en train de se diversifier pour davantage accroître sa présence sur ces marchés. Kanu Equipment continue son expansion en Afrique. « En Tanzanie, nous aurons beaucoup de succès – nous avons une très forte base de soutien à la clientèle là-bas. Le Kenya est également un marché très intéressant pour nous, car il y a annuellement beaucoup de demandes de machines, nous y sommes pour gagner des parts de marché. »

Un autre plan d’expansion est actuellement la Namibie. «Nous sommes maintenant le plus grand concessionnaire indépendant de Liebherr Mining en Afrique, car nous représentons Liebherr Mining en Namibie et au Botswana. Nous avons un certain nombre de clients qui exploitent actuellement les machines Liebherr Mining en Namibie. Nous croyons au potentiel de croissance pour l’exploitation minière dans cette région, d’autant plus que maintenant les prix des matières premières ont augmenté. Jusqu’ici, ces clients n’ont pas été soutenus comme ils auraient dû l’être en termes de stock, de pièces de rechange ou de service sur le terrain. Nous allons introduire un haut niveau d’efficacité grâce à notre système informatique et, le soutien que nous pouvons offrir. Nous allons également mettre en place un large stock de pièces de rechange. Nous croyons que ce sera profitable autant pour nous que pour nos clients. Nos équipes sont très motivées par ce projet. »

Bien sûr, Kanu Equipment ne peut s’étendre indéfiniment. « L’année prochaine sera une année de consolidation. L’année suivante, nous envisagerons de poursuivre notre expansion, mais seulement si nous obtenons le soutien dont nous avons besoin pour continuer à assurer un service à la clientèle digne de ce nom. En grande partie, nous envisagerions d’aller plus loin en Afrique – c’est là que nous sommes naturellement présents, et où nos clients veulent que nous soyons. Au cours des prochaines années, nous visons à être dans 18 pays différents, et ensuite nous viserons l’inscription de l’entreprise à la bourse. Nous voulons doubler nos revenus chaque année, c’est  notre objectif. »

C’est un projet ambitieux, mais compte tenu de la loyauté des clients et des fournisseurs acquise par Kanu, c’est un objectif qui est à notre portée. Fidèles à leur maxime, cependant, leur propre croissance n’est pas la seule qui intéresse Kanu Equipment. Le Projet Hummingbird, qui tire son nom du logo de Kanu Equipment, est une initiative qui permettra à Kanu Equipment d’habiliter et d’établir un réseau de petites et moyennes entreprises qui serviront de fournisseurs indépendants de pièces de rechange pour leurs produits. « Le Projet Hummingbird a été mis en place pour financer les entrepreneurs locaux. Nous allons mettre à leur disposition un conteneur et leur donner une formation et un support informatique, leur permettant d’ouvrir leur propre entreprise de pièces de rechange dans les zones où l’équipement lourd est utilisé. Nous leur fournirons tout le soutien technique, les connaissances et les pièces de rechange, pour qu’ils fonctionnent pour nous tel un point de distribution. Grâce au Projet Hummingbird, nous envisageons la création de 1000 entrepreneurs à travers le continent.»

La formation est une partie très importante de notre offre de services. C’est sans doute l’un des principaux moteurs de notre expansion commerciale. S’assurer que le personnel local est bien formé nous offre crédibilité et opportunité de croissance. Ce projet de développement profite non seulement aux opérations de Kanu et au nombre croissant de clients que leurs services d’appui peuvent atteindre, mais crée également des emplois et stimule les économies locales. Des études de faisabilité sont actuellement menées et Kanu Equipment espère obtenir le soutien des gouvernements. S’il réussit, le projet sera une aubaine fantastique pour Kanu Equipment, il impliquera aussi une amélioration de niveau de vie pour les entrepreneurs habilités par le programme. Une fois de plus, cette organisation dynamique non seulement réussira pour elle-même, mais renforcera les industries et les entreprises sous son influence, permettant véritablement à l’Afrique de faire l’expérience de notre devise «Experience the support» comme jamais auparavant.

Veuillez cliquer ici  pour voir l’article dans le magazine

 

Kanu Equipment: Experience the Support!

By / Uncategorized / Comments Off on Kanu Equipment: Experience the Support!

Article publié dans l’édition de Décembre 2017 de Endeavour Magazine

9240_Combine_10-13_1130

L’équipement lourd va de pair avec l’industrie minière et de la construction, mais c’est le secteur agricole qui a un besoin en mécanisation pour soutenir la production alimentaire mondiale. En tant que l’un des premiers secteurs à avoir nécessité le développement de la mécanisation, l’agriculture reste une composante essentielle et rentable de l’industrie dans son ensemble et ce dans le monde entier. Sur l’ensemble du continent africain, l’agriculture fournit un moyen de subsistance pour beaucoup, la plupart étant des petites et moyennes entreprises qui comptent largement sur le soutien de leurs coopératives pour optimiser leur potentiel. Kanu Equipment a été bien accueilli sur ces marchés grâce à son engagement à fournir le soutien indispensable pour une production optimale.

Il n’a pas fallu longtemps à Kanu Equipment pour faire passer le message à ses clients. Fondée en 2012, la société a acquis une solide réputation en tant qu’organisation fiable et soucieuse à respecter son éthique d’excellence du service. Kanu Equipment est impliquée dans la vente et la  location du matériel lourd et des pièces de rechange dans les secteurs de l’agriculture, de la sylviculture, des mines, du terrassement et de la construction en Afrique. Ils ont élevé le niveau de leur offre de services en offrant un bon service client et une maintenance exceptionnelle, qui faisaient cruellement défaut dans de nombreuses régions.

Nous avons discuté avec Stephen Smithyman, fondateur et PDG de l’entreprise, à propos de ce service après-vente: « Notre mission est de réduire le coût de production de nos clients. Cela est possible en partie grâce au soutien que nous fournissons. Fidèles à notre slogan  ‘Experience the Support’ nous faisons notre priorité d’apporter à nos clients un soutien maximum, nous avons choisi de nous différencier en nous organisant pour assurer à nos client un service sans faille et ce quelle que soit leur localisation».

Pour de nombreuses exploitations agricoles, le travail est saisonnier, ce qui signifie des conditions  favorables à l’exploitation pendant une période limitée. L’immobilisation des machines peuvent donc menacer le déroulement de la récolte et doivent être évités à tout prix. Dans ce but Kanu Equipment fournit une large gamme de pièces de rechange pour minimiser ce risque. Ils offrent également l’appui d’une équipe de maintenance qualifiée en veille permanente pour assurer que les machines redeviennent opérationnelles dans les plus brefs délais. Cette vision a valu à Kanu la confiance de plusieurs marques d’équipement de renommée mondiale, satisfaite que leur équipement soit entretenu avec le plus grand soin. Nous entretenons depuis longtemps des relations solides avec tous nos fournisseurs, nos marques et sociétés emblématiques sont Case IH Liebherr, Bell, Case Construction, Manhand et Terex-Finlay. Nous travaillons également en étroite collaboration avec Costex Tractor Parts pour les pièces de rechange des équipements de constructions et Black Cat Wear Parts comme partenaire en Outils d’Attaque au Sol. Ces entreprises nous ont apporté un soutien appréciable depuis notre création.

Bien que Kanu soit surtout connue pour sa contribution au secteur de la construction, ses clients agricoles sont tout aussi nombreux et c’est d’ailleurs dans ce secteur que l’entreprise a commencé: «Notre premier client était dans l’industrie de la canne à sucre. Nous avons d’abord travaillé avec Bell Equipment – qui est l’une des principales entreprises en termes de gamme de produits pour ce secteur du marché. Plus récemment, nous avons élargi notre offre en incluant Case IH, nous sommes désormais en mesure d’offrir une gamme complète d’outillages et équipements agricoles ainsi que toutes pièces de rechange nécessaire à la bonne marche de ces produits.

L’entreprise a démarré au Congo, suivie d’une expansion en Côte d’Ivoire, au Botswana et au Zimbabwe. Au cours d’une période de huit mois, le Ghana, le Libéria et la Sierra Leone ont suivi. «Nous avons commencé dans les pays les plus difficiles et nous y sommes frayés un chemin. » L’idée étant venue à Stephen Smithyman lors d’un voyage au Congo ayant lui-même rencontré des difficultés pour trouver du matériel à louer pour un projet d’exploration minière. «Désirant louer un bulldozer, nous n’arrivions pas à en trouver et quand nous et quand nous l’avons finalement fait, le prix de location s’est révélé prohibitif. »

« Ce qui m’a inspiré à créer l’entreprise, est le réel manque de soutien aux opérateurs de machines. L’opportunité commerciale s’est présentée quand j’ai réalisé que si nous pouvions simplement fournir une assistance et un service supplémentaires à nos clients, nous réussirions. Nous couvrons une grande variété de secteurs, et les conditions sur les différents territoires sont très favorables. Il ne peut y avoir d’approche unique pour aborder tous les obstacles. L’Afrique dans son ensemble est en phase de croissance, avec des incertitudes pour l’industrie allant des réalités économique au changement climatique sans oublier l’instabilité politique. Il y a beaucoup de concurrence, en mettant l’accent sur le service, nous avons réussi à minimiser l’impact de ces incertitudes. »

L’un des plus grands obstacles rencontrés par Kanu Equipment, à la fois en termes de risques commerciaux et humains, a été le virus Ebola. Au cours de sa première période d’expansion, Kanu s’est retrouvée immergée dans quelques territoires qui étaient aux prises avec cette crise, plutôt que de reculer, nous avons résisté à la tentation de nous retirer. Malgré le risque, la promesse de Kanu à ses clients de fournir son assistance, peu importe les conditions, a prévalu. «Nous avons prouvé que nous étions prêts à soutenir nos clients, même dans les moments les plus difficiles, car beaucoup de nos employés ont pris des risques pour assurer la continuité du service.»

Tandis que leurs projets miniers et de construction a amené nos clients à opérer à travers le continent africain, les marchés de l’Afrique de l’Ouest et de l’Est sont de loin les plus importants en termes d’agriculture. Avec des opérateurs majeurs dans la canne à sucre, le cacao, le coton et les bananes, l’Afrique de l’Ouest dispose de cultures qui attirent les investisseurs et maintiennent les exportations. Nous avons récemment ouvert une seconde agence à San Pedro en Côte d’Ivoire pour soutenir la croissance de la culture du cacao dans cette région.

Nous avons également lancé nos opérations en Tanzanie avec Case IH,  Bell et Liebherr, car nous y avons perçu de grandes opportunités agricoles. Dans un secteur aussi fluctuant que l’agriculture, il n’est pas surprenant que Kanu étende constamment son offre. La capacité d’offrir l’entretien, le matériel  et l’assistance sur le terrain est vitale à l’entreprise, et celle-ci n’a pas peur de prendre les risques nécessaires pour tenir ses promesses à ses clients.

«Je suis déterminé à fixer des objectifs et à les atteindre», explique Stephen Smithyman. «Je me lève tôt chaque matin, toujours prêt à relever de nouveaux défis. Je ne vois aucun obstacle comme une menace, mais plutôt comme une opportunité de croissance et une chance de prouver notre professionnalisme. Notre personnel est motivé et fier de travailler pour une entreprise déterminée à avoir un impact positif sur le développement du continent.»

C’est cette passion qui a été la force motrice permettant les succès de Kanu Equipment, et qui continuera à nous faire progresser au travers des défis à venir. «Tout est question d’attitude”, dit Stephen, “Avec la bonne attitude, nous avons toutes nos chances pour continuer à progresser.»

Veuillez cliquer ici pour voir l’article dans le magazine.

Le Ministre Sangafowa Coulibaly se félicite de la forte visite et des intentions d’achat au stand des machines #SARA2017

By / NOTRE BLOG / Comments Off on Le Ministre Sangafowa Coulibaly se félicite de la forte visite et des intentions d’achat au stand des machines #SARA2017

Les Ministres de L’Agriculture et du développement rural, Couliably Sangafowa et celui des ressources animales e halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, ont présidé la parade des machines sur l’espace réservé a ces engins, le vendredi 24 Nov. 2017, a 4 salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan.

Cérémonie au cours de laquelle, le ministre de l’agriculture et du développement rural a révélé que le pole machine (espace réservé à l’exposition des machines) reçoit en moyenne 60 visiteurs par jour avec des intentions d’achat. Il a profité de l’occasion pour féliciter et lancer l’invitation aux exposants et participants pour le Sara 2018. «  Je vous remercie et vous invite au SAA 2018 », a indiqué le ministre Coulibaly Sangafowa.

Cette parade qui fait office de concours a enregistré des machines agricoles issues de quatre sociétés : LASSIRE industrie, AC comafrique, Kanu Equipment et la CFAO. Les différents engins présentés par leurs constructeurs ont montré la robustesse, la finesse et la qualité qui les caractérise. Les critères définis par le président du jury tournent ente autres, autour de l’innovation, de l’accessibilité des machines par les paysans du ratio prix et de la puissance e l’engin.

Un jury composé de 3 experts en la matière a été choisi. Il s’agit des ingénieurs agronomes N’Dri Raymond, et Allah Kouadio Theodore ainsi que de l’ingénieur des techniques agricoles, Kouamé Sébastien. Les résultats du concours seront connus à la clôture du salon prévu le 27 Novembre.

«  Nous comptons sur vous pour donner un résultat au-dessus de tout soupçon. » a conseillé le ministre de l’agriculture et du développement rural, Coulibaly Sangafowa.

 

Source :  Croc Infos